Projets avec TE connectivity:

Tyco Electronics (TE Connectivity aujourd’hui) produit des connecteurs pour le secteur de l’automobile et l’aviation. Le laboratoire de qualification doit certifier tous les connecteurs à la livraison et tester les connecteurs qui présenteraient un défaut après avoir été mis en circulation.

Lorsque nous prévoyons de faire un projet avec TE connectivité, l’entreprise forme un ou 2 étudiants durant le stage de première année (durée 6 semaines). Cette formation consiste en la connaissance des tests effectués en laboratoire et une initiation à LabVIEW®. Durant ce stage, l’industriel juge aussi s’il peut faire confiance aux étudiants avant de leur confier un projet.

Projet 1 (2010):

Mise en place d’un contrôle automatique d’appareillage pour la qualification de connectique dans le secteur de l’automobile.

Afin d’effectuer les différents tests en laboratoire, le personnel qualifié utilise des appareils dont l’étalonnage doit être contrôlé régulièrement. Ce contrôle est souvent fait par des ingénieurs. C’est un travail long et fastidieux qui coute cher à l’entreprise. Pour limiter les dépenses, tout en rendant ce travail plus intéressant, nous avons développé pour Tyco un banc de test des appareillages avec le logiciel Labview® de National Instruments.

Nous avons commandé les appareils par le protocole GPIB.

Trois programmes ont été développés.

  • Le premier était dédié au contrôle des shunts. Pour cela des mesures sont effectuées avec et sans shunt grâce à une alimentation et un multimètre étalonnés commandés par GPIB.
  • Le second était dédié au contrôle du multimètre. Pour cela les mesures sont effectuées avec et sans shunt (étalonné) grâce à  une alimentation étalonnée commandée par GPIB.
  • Et enfin le 3ème était dédié au contrôle du générateur de courant. Pour cela les mesures sont effectuées avec et sans shunt (étalonné) grâce à un multimètre étalonné commandé par GPIB.

Les différents programmes permettent de faire des statistiques par tableur et ainsi connaitre la tenue des appareils lors d’utilisations intensives (cycles sur plusieurs jours, sans interruption). S’il y a des dérives trop importantes, les appareils en question sont renvoyés aux fournisseurs. Idem pour les shunts.

Projet 2 (2013):

Le stagiaire a eu à nouveau la confiance de l’entreprise qui nous propose un nouveau projet pour la session 2013.

Le projet consiste en la modélisation des courbes d’échauffement des connecteurs pour l’automobile. Le principe se fait en trois temps:

  • automatisation de la chaine d’acquisition des températures par des appareils commandés en GPIB et USB (utilisation de LabVIEW®). Les connecteurs sont soumis à des courants plus ou moins élevés durant des périodes plus ou moins longues. Des mesures de température et courants sont effectuées à intervalles réguliers.
  • traitement des résultats par Excel
  • modélisation par MINITAB

Le projet se termine par la rédaction d’une Data Sheet mettant en évidence les caractéristiques des connecteurs testés afin que l’industrie automobile les utilise dans les meilleurs conditions.

Projet avec BRUNONE:

Brunone est une entreprise qui conçoit et vend des solutions de transport pour des convoyeurs à bandes.

Nous nous sommes associé avec la licence professionnelle de mécatronique de Mantes la Jolie (78) afin d’aider cette entreprise. C’est par la plateforme technologique de mécatronique que la gestion de ce projet sera faite.

Projet 1 (2013):

L’objectif de ce projet est de faire de la surveillance à distance de l’état des rouleaux des bandes de convoyage. Ces rouleaux supportent les convoyeurs. Ils sont placés dans des tunnels étroits sur une distance supérieure à 20 km.

Pour mettre en œuvre cette surveillance les étudiants de licence professionnelle développeront la partie opérative du robot ainsi que son alimentation. Les étudiants de BTS SE, développent la carte électronique embarquée sur le robot. Cette carte autonome permet de faire des relevés de son, image et température sur tous les rouleaux. Le repérage des rouleaux se fait par des Tags RFID. Les caractéristiques du robot sont aussi surveillées (température, charge des batteries, courant dans le moteur). La transmission se fait par Wifi et Fibre Optique (transmission en TCP IP). Le traitement des informations se fait par LabVIEW® et Vision®.

Projet avec PERMASWAGE:

Permaswage est une entreprise qui conçoit et fabrique des produits novateurs pour les constructeurs aéronautiques mondiaux.

Nous nous sommes associé avec la licence professionnelle de mécatronique de Mantes la Jolie (78) afin d’aider cette entreprise. C’est par la plateforme technologique de mécatronique que la gestion de ce projet sera faite.

Projet 1 (2013):

L’objectif de ce projet est de surveiller le vieillissement mécanique de pinces à sertir. Ces pinces coutent extrêmement cher. La surveillance du parc de pinces permet de veiller à ce qu’elles ne soient pas défectueuses lors de leur utilisation et faire en sorte qu’elles ne viennent pas à manquer lorsqu’on en a  besoin. Une défaillance sur une pince pourrait ralentir la production de pièces pour l’aéronautique, ce qui représenterait une perte à gagner pour l’entreprise. Il y a aussi un risque pour le manutentionnaire si une pince venait à céder car ces pinces sont soumises à une pression d’au moins 700 bars.

Les étudiants de licence professionnelle de mécatronique équiperont la pince avec une carte électronique embarquée (de type ZigBee) la plus petite possible. Cette carte mesurera la température et la déformation mécanique de l’étrier sur la pince.

Le étudiants de BTS SE réceptionneront les informations au format ZigBee (en mode AT) et interpréteront les informations afin d’alerter les opérateurs avant qu’il n’y ait un défaut important sur la pince. Ce traitement se fera avec LabVIEW®.

Publicités