Mohamed Kendy fait le bilan sur son parcours:

Suite a une scolarité au collège dite moyenne voire désastreuse, je souhaitais faire un bac STI, mais mon premier choix a été refusé. Donc j’ai donc fait un BEP Électrotechnique à Beaumont sur Oise. J’ai obtenu sans trop de difficultés mon diplôme, mais le fait de travailler dans le bâtiment ne me plaisait pas tant que ça. C’est très dur, et très contraignant au jours le jour.
Puis un beau jour, j’ai vu un technicien au lycée qui effectuait une opération de maintenance sur le système d’alarme, et ce qui m’a frappé, c’est que cette personne n’avait pas l’aire de faire quelque chose de compliqué et surtout pas contraignant.
Donc, je me suis orienter vers un Bac Pro SEN spécialité « alarme » au Lycée Gustave Eiffel à Ermont. J’ai obtenu mon Bac pros avec une mention Bien ce qui m’offrait une place en BTS. Cependant le BTS électronique n’était pas mon premier choix, je souhaitais me diriger plus vers les systèmes de climatisation, mais en vain, le fait de m’être dirigé vers les courants faibles m’a fermé les portes du monde des climatisations et du froid, plus dirigé vers les courants forts.
Et me voila en BTS Électronique à Jean Perrin, cela n’a pas été facile du tout pour moi venant de Bac professionnel, mais je me suis accroché et j’ai obtenu mon BTS.
Aujourd’hui je suis en Licence Professionnelle en  Réseau et Télécommunication avec comme entreprise d’alternance Nextiraone un des leader en Europe dans les Télécommunication et réseau. Ce qui m’a poussé à aller en licence Professionnelle dans cette filière, c’est mon stage effectué en BTS où j’ai découvert le domaine des télécommunications très accès sur l’électronique et qui est en constante évolution. Je suis dans un domaine où je trouve un vrai intérêt. Je suis constamment sur mon ordinateur à programmer des installations téléphoniques.  Je vais surement continuer sur un Master ou une école d’ingénieur en intégrant directement la 4eme année, plus centrée sur la sécurité des réseaux.

Durant mes 2 années en BTS SE:

  • Les difficultés que j’ai rencontrées sont surtout au niveau de l’Électronique ou nous avions un gros retard sur les collègues venant de STI. Ainsi qu’ en mathématiques ou la ça été très très dur.
  • Pour réussir à surmonter ces difficultés j’ai pu profiter de l’aide de mes camarades de classe qui mon aidé à rattraper mon retard. Dès que j’avais la moindre question, je pouvais toujours compter sur mes camarades pour avoir la réponse. Ainsi, je ne ralentissais pas trop la classe.
  • Ce qui ma permis d’avoir mon BTS se sont essentiellement les CCF et les épreuves professionnelles avec dossier rendu (Projet, Rapport de Stage).

Mohamed Kendy (Promotion 2011)