Tyco électronique (devenu TE Connectivity) est une entreprise qui développe de la connectique pour le secteur de l’automobile et l’aéronautique à Pontoise. Nous avons un partenariat avec le laboratoire de qualification de cette entreprise. Ce partenariat consiste en des visites du laboratoire par des étudiants de BTS SE, en l’accueil d’étudiants en stage et en la réalisation d’un projet de fin d’étude en collaboration avec le lycée Jean Perrin.

  • Visite de l’entreprise par des étudiants en 1ère année de BTS SE:

Nous avons été accueillis par Monsieur Tshimanga, ingénieur en instrumentation. Le rôle de ce laboratoire est de réaliser la mise en conformité des produits réalisés par Tyco Electronic selon le cahier des charges du bureau d’étude et de conseiller ce même bureau d’étude dans l’élaboration de nouveaux produits. L’ensemble des tests effectués se fait dans des conditions extrêmes afin d’être sûr de la qualité des produits et ainsi apporter toutes les garanties nécessaires aux utilisateurs.
La visite a commencé par les tests de force sur les connecteurs. Deux types de machines permettent de faire ces tests. Certaines permettent de créer des poussées, d’autres des tractions. Les forces mises en jeu varient de quelques milli-Newtons à quelques Kilo-Newtons. Le but de cette manipulation est de tester la résistance à l’effort des connecteurs.
Afin de contrôler la taille et l’écartement entre les broches des connecteurs, les connecteurs sont passés au binoculaire. Le placement des connecteurs sur l’embase est manuel mais le test est automatique. Il est réalisé grâce à la reconnaissance de formes.
Les connecteurs sont aussi testés pour résister aux vibrations. Pour cela, ils sont placés dans une enceinte montée sur une bobine qui vibre avec une vitesse de 10 à 100 G (loi de Lentz). Ceci permet de simuler les vibrations subies par les connecteur dans l’automobile lorsqu’elle est soumise aux défauts de la route (nids de poule en particulier). Pendant que le connecteur est soumis aux vibrations des mesures sont effectuées automatiquement par LabView (logiciel commercialisé par National Instruments que l’on utilise aussi dans nos laboratoires au lycée Jean Perrin).
Les connecteurs sont aussi soumis à des tests d’étanchéité pour répondre à des conditions hygrométriques sévères. Ceci pour simuler le passage du véhicule dans une flaque d’eau ou sous une pluie diluvienne. Le milieu marin n’est pas oublié par des tests de salinité. Ces différents tests sont effectués dans des étuves. Des mesures sont effectuées avant et après le passage dans l’étuve. La différence doit être infime pour que le produit soit qualifié.
Pour effectuer des tests sur la résistance à la température, les connecteurs sont chauffés selon un protocole qui permet de faire varier la température (de -40°C à +150°C) et la durée de l’échauffement. Ces tests sont automatisés grâce à LabView.
Il ne faut pas oublier que ces connecteurs seront soumis à de forts courants lors de leur utilisation. C’est pourquoi il y a aussi des tests en courant (valeur pouvant atteindre 1000 A) et en tension (valeur pouvant atteindre 24 KV). Là c’est la loi d’ohm qui sert pour les tests. En fonction du courant ou de la tension émis, la résistance du connecteur est surveillée, elle doit varier très peu pour que le produit soit qualifié. Ces tests sont automatiques grâce à LabView. Ce qui est surveillé en particulier ce sont les risques d’arc électrique entre deux broches du connecteur ou encore les micro coupures.
Dans ce laboratoire, il n’y a que 9 personnes (5 ingénieurs et 4 techniciens), ce qui parait peu par rapport à la quantité de travail à effectuer. C’est pour cette raison que depuis quelques années Tyco s’est tourné vers l’instrumentation en choisissant d’utiliser LabView (Logiciel de National Instruments). Cela a permis aussi de faire certains tests sur plusieurs jours ce qui était impossible auparavant.

  • D’où viennent les employés de ce laboratoire?

Deux d’entre eux viennent de Jean Perrin. L’un est entré chez Tyco Electronics avec un BTS MAI. L’autre, après un BTS Systèmes Électroniques à Jean Perrin a obtenu un diplôme d’ingénieur ENSEA en alternance en partenariat avec Tyco Electronics. Il est embauché depuis le mois de Juin 2008.
M Tshimanga a fait une licence de maths avant de préparer un BTS en électrotechnique puis un diplôme d’ingénieur en instrumentation au CNAM.
M Laviec, le responsable du laboratoire, a quand à lui fait une formation universitaire avec un DESS en électronique.
Tyco Electronics prend régulièrement nos étudiants de BTS Systèmes Electroniques en stage. Depuis Mai 2009, nous avons signé un partenariat avec Tyco Electronique pour l’accueil de stagiaires en BTS Systèmes Électroniques.
En 2010, des étudiants de 2nde année ont fait un projet avec Tyco Electronics sur « l’automatisation d’un banc de mesure avec LabView ».

  • Quelles sont les qualités attendues pour être employé dans ce type de laboratoire?

La première qualité est d’être capable de travailler en équipe. Être à l’écoute des autres et respecter les consignes données. Un candidat souriant et posé aura des chances d’être retenu lors d’un entretien d’embauche.

La seconde qualité est d’être autonome dans le travail et respecter les délais d’étude.

Des réunions hebdomadaires permettent de faire le point sur le travail effectué et de distribuer celui qui doit être fait. Le personnel doit donc être capable de faire une synthèse devant un groupe et noter les informations qu’on lui donne. Quelques fois les synthèses doivent se faire devant un public non francophone, la communication se fait alors en Anglais.

Être bilingue est donc un atout majeur.

Voir les portraits de Pradipe Canabady, Jérémy Cordonnier et Guillaume Hillion qui ont soit fait un stage chez Tyco soit y ont été employés.

Pour en savoir plus….